Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 11:33
Assise dans la gare, j'attends mon train. Une gare, c'est magique. Pourvu que cela continue d'exister. Une vieille dame mince et très chic, maquillée avec soin, s'assied dans la salle des pas perdus, "l'Equipe" sous le bras. Elle se met à le lire avec la plus grande attention. Habitude héritée d'un père ou d'un mari? Nostalgie d'une grande époque où elle aurait participé aux JO au 100m nage libre? Passion locale pour une équipe de virils rugbymen? Et si l'Equipe était le journal le plus grand, donc le plus pratique pour éplucher les légumes, elle pourrait juste le rentabiliser en le lisant après tout...
Une gare, c'est aussi un endroit où l'on trouve des publicités placardées sur les murs, illuminées, pour des livres, des expositions. Bien sûr, pas des livres de "littérature", des romans de gare, comme il se doit. Qu'on commence au départ et qu'on ne lâche qu'à l'arrivée. C'est la magie des livres: la capacité à comprimer le temps.
Une gare, c'est un lieu où les voyageurs ont tout leur temps avant d'être pressés de prendre leur train, où les voyageurs s'attardent devant les rayons des poches, où  ils prennent le risque de choisir un livre qu'ils ne connaissent pas, d'un auteur inconnu, où ils prennent un pari sur un titre, une couverture, le nom d'un écrivain.
Une gare, c'est un lieu où le temps retient son souffle.
Partager cet article
Repost0

commentaires